La maîtrise de ses émotions

Les conseils d’Hubert V.
Hubert Verrees
Ex-Instructeur FSBB (Fédération Sportive Belge de Bowling)
Ex-Entraîneur Niveau 3 Sports-Québec
Ex-Perceur professionnel Niveau I

La maîtrise de ses émotions

Dans tous les sports, et les quilles ne font pas exception, on rencontre des joueurs irascibles, au tempérament bouillant qui s’en prennent au public, aux conditions de jeu quand ce n’est pas à l’adversaire, pour se défouler à la suite de performances décevantes. On en a tous vu de ces rigolos se lamenter sur la pose d’huile sur les allées, frapper du pied les retours de boules, bref, faire leur petit numéro.

Dans la publication française Bowling Presse, on s’arrête au comportement que devrait toujours afficher un professionnel des quilles, un gars de la PBA par exemple. « C’est avant tout quelqu’un qui travaille à la promotion du bowling grâce à sa tenue impeccable, son attitude élégante, son allure sportive et ce, non seulement sur les allées mais aussi dans la vie courante. »

Voilà le comportement à adopter. Ce qui est vrai pour le pro l’est aussi pour n’importe quel joueur de ligue ou de tournoi. Sinon, quelle image de notre sport répandons-nous auprès des jeunes et du public en général ?

Il faut apprendre à se maîtriser. Le joueur en possession du contrôle de ses émotions, en plus de faire la promotion de son sport, non seulement ménage-t-il son rythme cardiaque mais il chemine vers l’état de bien-être tant recherché par les athlètes, le fameux EPOP (État Psychologique Optimum de Performance). En somme, il a tout à gagner.

Chronique issue du Journal Québec Quilles – Vol. 8 # 5 / Saison 1996-97

YVES LAROCQUE, webmestre

Conception de sites Internet
Spécialité Salons de quilles
Gestion de pages Facebook
Rédaction • Photographie
Graphisme • Publipostage
Conseiller en promotion et publicité
Gestion du programme de mise en ligne de statistiques de quilles “Bowleague”